Crédit photo : John Mc Arthur

Votre employeur ne peut pas mettre fin à votre contrat si vous êtes atteint de la COVID-19. En raison de la pandémie de COVID-19, de nouvelles mesures de soutien financier ont été mises en place, auxquelles vous pourriez être admissible si vous avez été mis à pied ou êtes tombé malade en raison de la COVID-19. Si vous tombez malade après la période initiale de quarantaine, vous pourriez avoir droit à un congé de maladie payé ou non payé, selon votre contrat de travail et les normes d’emploi fédérales, provinciales ou territoriales pertinentes. Pour obtenir des renseignements supplémentaires, communiquez avec le bureau des normes d’emploi de votre province ou territoire.

Veuillez prendre note que bien que votre employeur doive vous payer pendant la période de quarantaine, il n’est pas tenu de continuer à vous payer si vous tombez malade après cette période. Toutefois, vous pouvez bénéficier de mesures de soutien du revenu si vous tombez malade. Si vous avez perdu votre revenu en raison de la COVID-19, vous pourriez recevoir la Prestation canadienne d’urgence (PCU), qui fournit un paiement de 2 000 $ pour une période de 4 semaines (500 $ par semaine) jusqu’à un maximum de 16 semaines.

  • Vous pourriez y être admissible si vous:
    • Résidez au Canada (cela inclut les travailleurs étrangers temporaires);
    • Avez cessé de travailler en raison de la COVID-19, ou êtes admissible aux prestations régulières ou de maladie de l’assurance‐emploi (a.-e.), ou avez épuisé vos prestations d’a.-e. entre le 29 décembre 2019 et le 3 octobre 2020;
    • Avez gagné un revenu d’emploi ou un revenu de travail indépendant d’au moins 5 000 $ en 2019 ou dans les 12 mois précédant la date de votre demande;
    • N’avez pas quitté votre emploi volontairement.

Remarque: Vous ne serez pas admissible à la PCU pour la période initiale de quarantaine, alors prière de ne pas présenter de demande pour cette période.

Pour présenter une demande en vue de recevoir la PCU, visiter:

https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/pcusc-application.html

Il est possible que vous puissiez bénéficier du crédit spécial pour la taxe sur les produits et services (TPS). Le montant que vous pourriez recevoir sera calculé sur la base des renseignements que vous avez fournis dans votre déclaration de revenus et de prestations de 2018. Cela ne s’applique que si vous avez produit une déclaration de revenus pour 2018.